Les tractations infantile de la classe politique congolaise

La surprise n’est point LAMUKA sur tout ce qui se passe ce temps ci au sein de notre classe politique.
Loi de Minaku, condamnation de Kamereh V., les couteaux croisés entre Cache-Fcc.
Fayulu Madidi Martin disait: c’est un putsch électorale… L’on est où?
" La lettre d’engagement de LAMUKA s’impose aux gens qui l’ont trahi et pensé avoir la raison. "